Prévention et bien-être au travail

Prévention et bien-être au travail

La prĂ©vention est l’ensemble des dispositions ou des mesures prises ou prĂ©vues Ă  tous les stades de l’activitĂ© de l’entreprise ou de l’institution en vue d’Ă©viter ou de diminuer les risques professionnels.

La prĂ©vention permet Ă©galement de sauvegarder la santĂ© et d’amĂ©liorer le bien-ĂŞtre.

De bons collaborateurs constituent un atout de taille pour chaque entreprise ou organisation. En tant qu’employeur, vous avez tout intérêt à ce que ces collaborateurs exécutent leurs tâches dans un environnement sain et sécuritaire. Voilà pourquoi une politique de prévention bien pensée et équilibrée est indispensable. 

Si l’engagement de l’employeur dans la prévention se traduit en satisfaction pour les collaborateurs, ce dernier en bénéficie également. Des collaborateurs en bonne santé et heureux dans leur travail sont en effet plus productifs. La réduction de l’absentéisme vous permet de travailler plus efficacement. Et une entreprise dont les rouages sont bien huilés assure la satisfaction de ses clients. 

Un conseiller en prévention conseille l’employeur sur tout ce qui touche à la politique de bien-être au sein d’une entreprise ou d’une organisation. Il peut s’agir d’un collaborateur de l’entreprise même ou d’un conseiller en prévention d’un service externe de prévention. Un conseiller en prévention peut se spécialiser dans la sécurité au travail, les aspects psychosociaux, l’hygiène industrielle, l’ergonomie ou la médecine du travail. 

La loi sur le bien-ĂŞtre au travail implique que l’employeur assure la sĂ©curitĂ© et la santĂ©
des travailleurs. Pour cela, les employeurs doivent mettre en œuvre une série de
principes généraux de prévention ou de gestion des risques. Les 4 principes essentiels
consistent Ă  :
• éviter les risques
• évaluer les risques qui ne peuvent pas être évités
• combattre les risques à la source
• adapter le travail Ă  l’homme
La mise en Ĺ“uvre d’une telle politique exige que l’on recoure Ă  une analyse des risques.

Un travailleur moyen passe environ 60 % de son temps actif au travail. Les conditions de travail peuvent dès lors avoir un impact sur sa santé. En marge du respect des règles de sécurité et des dispositions légales en matière de temps de travail et d’heures supplémentaires, les entreprises portent une attention croissante au bien-être général de leur personnel et à la mise en place d’une politique sanitaire active.